L'emplacement d'un fonds de commerce.

La recherche du fonds de commerce.

 

Une fois que votre projet est packagé avec un bon business plan et  un concept en béton (en franchise ou pas). Que vous êtes prêt à créer votre entreprise et bien dans vos bottes pour affronter ce challenge qu’est l’ouverture de votre premier restaurant. Il faut vous lancer dans la recherche d’un fonds de commerce.

Voici en quelques lignes les éléments qui vous permettront de mener à bien votre recherche. Celle-ci pourra durer entre deux et dix mois. Certains, recherchant la perle rare, mettent plus d’un an à trouver. Alors accrochez-vous, et n’oubliez pas les trois règles de bases : l’emplacement, l’emplacement et l’emplacement !

L'emplacement de votre fonds de commerce.
Pour votre projet de restauration rapide, vous devrez trouver le meilleur emplacement possible pour le fonds de commerce.

Définition des critères  de recherche d’un fonds de commerce

Avant de vous lancer tête baissée dans la recherche du fonds, vous devez déterminer les éléments suivants, qui vous seront demandés par les agents immobiliers professionnels ou les sites spécialisés.

Le type de fonds de commerce recherché :

Salon de thé, Sandwicherie, Restaurant, Pizzeria… (vous pouvez cumuler plusieurs en fonction des besoins de votre concept).

La taille du fonds de commerce :

Le nombre de couverts désiré, la surface de laboratoire (cuisine) nécessaire à la préparation de vos produits

Votre budget total:

Votre apport + votre capacité de crédit. Il faudra retirer les travaux, le matériel, coûts de constitution de société, frais de mutation et frais divers (stage hygiène, permis d’exploitation…) avant d’obtenir votre budget destiné au fonds de commerce.

L’emplacement recherché :

Lors de la réflexion sur votre concept, vous avez défini une zone géographique et différent critères d’emplacement pour votre futur fonds de commerce.

Bien sûr, ces informations doivent êtres cohérentes. Vous n’aurez pas un restaurant de 50 couverts en emplacement numéros un dans le 2ème arrondissement de Paris pour 50 000 euros. Ou alors c’est qu’il y a un loup. Mais ne vous inquiétez pas, les agents seront là pour vous rappeler la réalité du marché.

 

Mise en place du plan de recherche du fonds de commerce

Contacter 2 ou 3 agences spécialisées dans la zone recherchée :

Choisissez celles qui ont un grands nombre d’affaires référencées sur leur site web.

Préparez votre discours. Les agents sont payés à la commission et n’aime pas perdre de temps. Ils vous prendront de haut et testeront vos capacités d’engagement pour évaluer leur chance de transformation. S’ils ont confiance en vous, ils vous feront passer en priorité sur des affaires intéressantes.

Menez une recherche approfondie sur le web :

Il existe des sites spécialisés dans la recherche de fonds de commerce. Vous les trouverez facilement en faisant une rapide recherche. Entrez vos critères, parcourez les résultats et créez des alertes pour recevoir automatiquement les nouvelles offres.

Ne négligez pas les sites généralistes :

De nombreux vendeur de fonds de commerce pensent pouvoir se passer des agences et récupérer du même coup la moitié des frais d’agence. Des sites comme leboncoin regorgent de fonds à vendre à tous les prix. Vous n’êtes pas à l’abri de tomber sur la perle rare.

Appelez toutes les annonces intéressantes et visitez en le plus possible :

Au début de votre recherche, vous devez vous faire une expérience, tester le marché. Alors visitez le plus de fonds possible pour vous faire une idée. Cela vous aidera à évaluer la vraie valeur des biens.

 

 

Le passage à l’acte, l’achat du fonds de commerce

Ne vous précipitez pas sur le premier fonds venu :

Vous devez avoir visité un certain nombre d’affaire avant de faire une offre. Ne vous précipitez pas. Les agents et les vendeurs vous diront qu’ils ont 3 offres fermes à un bon prix et qu’il faut vous dépêcher. Il n’en est rien sinon ils n’auraient pas perdu de temps à vous recevoir. Alors respirez un bon coup, il y a beaucoup d’affaires sur le marché. Il vaut mieux en rater une bonne que d’en saisir une mauvaise.

Négocier, toujours négocier :

Une fois que vous aurez trouvez chaussure à votre pieds, il vous faudra faire une offre. Négociez ! Le prix de départ n’est pas fixe. Tous les vendeurs s’attendent à une négociation. Et rappelez-vous que vous aurez besoin de chaque euro pour le lancement de votre sandwicherie. Chaque euro que vous économiserez vous permettra de gagner en sérénité pendant la période de lancement.

De l’offre à signature de la promesse :

Une fois l’offre acceptée, vous devrez signer une promesse de vente avec le vendeur. Cet acte est généralement rédigé par un avocat ou un notaire. Essayez de rajouter des clauses libératoires en votre faveur comme en cas de non obtention d’un crédit par exemple. C’est important.

Après la signature de cette promesse vous aurez en moyenne trois mois pour réunir les fonds et constituer votre société avant la signature définitive, la remise des clefs et le début de l’aventure.

Réfléchissez bien, est-ce le bon emplacement?:

Une fois l’offre acceptée, il vous faudra signer une promesse de vente, monter un dossier de banque, créer la société, réfléchir à la carte, créer un plan de communication, un site web, un logo…

Ce sera un réel tourbillon et vous serez vraiment lancé dans l’aventure d’ouvrir votre sandwicherie. Pour ne pas risquer de tous perdre, assurez-vous bien que les fondations de votre projet sont solides. Le fonds de commerce fait partit de ses fondations. C’est la clef de voute de votre projet. Ne négligez pas l’emplacement car vous ne pourrez plus en changer avant longtemps.

 

Vous trouverez dans mon prochain Ebook des conseils plus approfondis pour mener à bien votre recherche ainsi qu’un modèle d’offre et quelques contacts pour ceux qui cherchent un fonds de commerce en région parisienne. Vous pouvez également vous abonner à la Newsletter, il m’arrivera d’y insérer des offres intéressantes.

Laisser un commentaire