Franchise or not Franchise?

La première question que l’on vous pose quand vous parlez de votre projet d’ouvrir une sandwicherie, est généralement la suivante :

« Et vous allez le faire en franchise ou en indépendant ? »

C’est une bonne question. Et j’espère que cet article vous aidera à y répondre.

Il y a de nombreux avantage à la franchise, de gros inconvénients aussi. Vous en trouverez une revue non exhaustive ci-après. Mais d’abord, pour ceux qui ne sauraient pas ce qu’implique d’ouvrir une franchise, en voici une petite définition.

La franchise est un accord par lequel une entreprise, le franchiseur, accorde à une autre entreprise, le franchisé, le droit de commercialiser des types de produits et/ou services, en échange d’une compensation financière directe ou indirecte. Cet accord doit comprendre au moins :

  • L’utilisation d’un nom ou d’une enseigne,
  • Un mode de présentation uniformisé des locaux,
  • L’approvisionnement ou le référencement de produits et/ou de services,
  • La transmission d’un savoir-faire,
  • Une assistance commerciale pendant la durée de l’accord.

Source : observatoire de la franchise

En résumé, vous avez le droit de faire exactement comme eux, d’utiliser leur nom et leur produit, ils vous y aideront même. Mais en échange, vous leur payez un droit d’entrée et un pourcentage de votre chiffre d’affaire.

Deux entrepreneuse à l'ouverture de leur nouvelle sandwicherie.

Les avantages de la franchise

  • Vous utilisez un concept qui a fait ses preuves
  • Vous bénéficiez de l’image de marque de l’enseigne
  • Vous profitez des process et de l’expérience d’une grande enseigne
  • Être franchisé d’une grande enseigne donne confiance aux banques
  • Vous êtes tenu de maintenir un certain niveau de qualités, une certaine organisation

Les inconvénients de la franchise

  • Vous n’êtes pas libre de vos choix
  • Vous êtes la plupart du temps obligé de vous fournir auprès du franchiseur
  • Vous devez payer un droit d’entré souvent élevé
  • Vous devez payer des royalties sur vos ventes
  • Les franchises sont généralement accordées à des candidats financièrement très solides
  • Vous êtes tenu de maintenir un certain niveau de qualités, une certaine organisation

signature d'un contrat de franchise.Au final, tout dépend de vous. Si vous voulez être libre de vos choix, que vous aimez les challenges, que vous avez un concept en tête mais pas un gros apport, la franchise n’est pas pour vous. Mais si, vous souhaitez capitaliser un bel apport et de bonnes capacités de gestion et ce, sans trop de risque, alors la franchise vous tend les bras.

Souvent, la réponse s’impose d’elle-même. Soit par manque de moyen, soit parce qu’une petite loupiote clignote dans votre tête et révèle une idée qui semble être lumineuse.
Une chose est sûre, vous devez tout éplucher avant de vous engager avec un franchiseur. Son histoire, ses chiffres, les chiffres de ses franchisés. N’hésitez pas à les appeler pour avoir leur avis. Pensez que les franchiseurs vous dresseront toujours un beau tableau de leur concept. Ils ont tout intérêt à ce que vous les rejoignez, alors sachez lire entre les lignes.

Sources : l’observatoire de la franchise

Laisser un commentaire